fbpx

3 propositions pour pouvoir choisir l’avenir de ton activité

 

Le problème est de prendre la bonne décision pour ton entreprise, pour toi aussi ?

 

Les neurosciences ont démontré que ton cerveau ne peut faire un choix qu’ à une seule condition :

avoir 3 propositions pour pouvoir trancher ( decidere en latin = couper en 2)

1 seule proposition, tu n’as pas le choix,

2 propositions, tu es devant un dilemme

3 propositions tu peux en choisir une, celle qui te convient le mieux, celle que tu peux avoir un contrôle et un bénéfice rapidement.

 

Que peux-tu faire ?

1 – attendre, et resté sous perfusion

2- tout arrêter, fermer, liquider et sauver les meubles

3- Bouger, changer, modifier, couper, investir, etc…

 

Si tu me suis depuis un moment, je ne cesse de le répéter, attendre est la pire décision qu’un chef d’entreprise puisse prendre…

C’est mon avis, mon expérience…

Ce qui ne veut pas dire qu’il faut se précipiter pour conduire les projets, les dossiers !

Le problème du temps à prendre une décision ( quelle quelque soit) est de se trouver en état d’urgence, en état de survie.

C’est le pire moment pour prendre des décisions claires et efficaces.

 

Combien de fois n’as-tu pas dis : « on est pas bon », on aurait pu faire autrement…Je pensais que l’on faisait ça …

Et tu calcules les risques pris, le coût, la perte de temps, tout ce qui doit encore se faire pour se mettre dans le rail…

Et tu as l’habitude,

tu redonnes du temps à tes équipes pour relever la barre…

Tout ça, cet échec, est source d’apprentissages, n’est-ce pas ?

 

En matière économique, tu n’as pas toujours le temps,

Tu n’as pas toujours les moyens.

Tu es loin de la question de rétribuer les actionnaires, d’avoir des bénéfices…

 

Perdre plus de 30 % de son CA,

Mettre plus de 20% de son effectif en chômage partiel,

cela te coûte en maintien de rémunération, en formation peut-être, en perte de savoir faire, en motivation ( voudront-ils revenir travailler dans les mêmes conditions ?), en ancienneté, en flexibilité, en compétitivité…

Pourras-tu récupérer les plus de 30 % de perte de CA, en combien de temps ?

Je sais pas facile à lire.

 

Le choix se trouve dans les 3 propositions suivantes :

1-je laisse comme cela et on voit ce qui va se passer, l’Etat nous soutient jusqu’à présent ( :)), je négocierai les reports, bénéficierai des amortissements, j’arriverai à rembourser,c’est une stratégie

2- je ferme.

3- je crée autre chose à partir de ce que je sais faire ( dans un autre secteur, un autre produit..), le savoir faire est là !

 

Pour les choix 2 et 3, et pour les clients que j’ai accompagnés dans ces challenges, cela a pris des mois.

Tout comme ce que nous vivons à l’extérieur, les cartes sont aussi rebattues à l’intérieur.

 

La solution pour ne pas y perdre « trop de plumes » ?

Raisonner en terme de flux et faire le tri.

Faire le tri sur tout ce qui est indispensable pour fonctionner pour ta nouvelle orientation,

le reste ?

Tu prends les décisions au fil de l’eau, en organisant le back up pour ce qui est utile et pas forcément indispensable.

 

la pire des situations est de te retrouver devant un plan social :

C’est le commencement de la fin.

Désolée d’être aussi directe !

 

Au travers de mon expérience ( bien sûr), je ne connais pas un client qui s’est relevé d’un plan social…

Bien sûr, il te dira que finalement, il a tout fait « pour habiller la mariée » et revendre….

ou que tout cela aurait pu être évité ( surtout les petits plans) et qu’il a mis plusieurs années à amortir le coût de cette décision, la dégradation de la motivation, du climat social, l’arrivée des syndicats…

 

Mon intention n’est pas de t’enfoncer la tête sous l’eau,

au contraire,

si je peux t’aider à prendre ce type de décision, de mettre des petites actions  » au fil de l’eau’ en suivant les opportunités,

je te laisse l’initiative de prendre un rdv de diagnostic/coaching ici.

Nous passerons en revue les axes possibles pendant une heure.

Soit tu seras en mesure de tout mettre en oeuvre rapidement et sereinement avec tes équipes, soit je t’indiques comment je peux superviser la mise en oeuvre afin de t’éviter d’être en état d’urgence.

PS : ce n’est pas un hasard si les grands groupes communiquent en fin ou début d’année ou avant l’été, ils ont pris leur décision et fait leur rétroplanning des semaines avant…

 

 

Recevez par email les conseils directs, simples et pratiques et sans jargon............

....qui a permis à la seule spécialiste francophone qui fait le lien entre RH, juridique et psychologie de l'humain de n'aller que 6 fois aux Prud'hommes

sur la totalité des dossiers dont elle s'est chargée intégralement elle-même ces 30 dernières années pour des chefs d'entreprise comme vous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire d’un simple clic si vous jugiez qu’ils ne vous étaient pas utiles.