fbpx

 Que va-t-il se passer quand tu vas devoir prendre les décisions les plus difficiles de ta vie de chef d’entreprise

 

ON va contrôler ce que tu as fait,  tout ce que tu as mis en place…

On va Vérifier si tu as pris les bonnes mesures par rapport à toutes tes obligations légales ( même en circonstances inédites )

Tout va être passé au crible, même si cela n’a rien à voir avec la choucroute.

 

Tu es responsable aux yeux de la loi et tu deviens coupable lorsque tu dois prendre des décisions pour sauver ta boite.

Tes managers, tes salariés, délégués syndicaux, l’inspection du travail vont couper les cheveux en 8.

Impossible que tu puisses prendre une telle décision de supprimer des emplois, sans que tu aies commis une faute quelque part…

Ne jetons la pierre à personne. C’est normal.

 

ON passe d’une situation où tout allez pour le meilleur des mondes, avec des projections sur la nouvelle maison, voiture, vacances, progression de carrière …

Et Vlan, On risque de « TOUT » perdre.

 

Que toi tu risques de perdre ta boite, tout le monde s’en fout…

Un patron en a toujours assez, il a bien gagné sa vie, en a profité… c’est son problème

 

Dans notre jargon en relations sociales, on appelle cela «  la montée aux arbres ».

La colère doit s’exprimer.

 

Tout ton art sera de conduire le dialogue.

C’est la seule exigence de la loi, si tu dois négocier.

 

L’autre exigence de la loi sera de prouver le motif économique.

Et là , crise ou pas crise, c’est toujours le même imbroglio juridique.

Ne parles surtout pas d’aspects financiers !

 

Puis tu devras suivre les fameux critères pour établir l’ordre des licenciements ( même si tu fermes ton site !)

 

Si tu as déjà eu une expérience sur le sujet, tu sais que ces critères te conduisent souvent à te séparer de ceux que tu veux garder justement !

Ceux qui pourront mieux t’aider à repartir….

 

La seule erreur à ne pas commettre ?

Tomber dans le piège des discussions juridiques et jurisprudentielles.

Le jus de cervelle des experts.

 

D’ailleurs tes représentants du personnel, tes salariés ne vont rien comprendre, tout comme toi.

 

La seule solution ?

Rester pragmatique, tout en respectant la loi bien sûr.

Cela tombe bien, la loi ne dit pas grand-chose.

Elle te donne les grandes lignes pour conduire tes décisions et donner des réponses à l’inspection du travail, aux juges.

 

L’objectif pour réussir ?

Répondre aux questions.

 

Cela te parait complètement simplet comme conseil ?

 

C’est ce qui m’a fait gagner tous mes procès.

Parce que bien sûr, dans ce contexte, tu n’échapperas pas au contentieux.

C’est un business.

Regarde autour de toi, tous les cabinets sont en train de se préparer…

ET le salarié n’a rien à y perdre..

 

Deuxième conseil :

Anticipe

Et prépares toi.

Tu comprendras que pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas détailler  ici toutes les actions possibles pour atteindre tes objectifs dans les meilleures conditions possibles et en gagnant ton contentieux. Pour connaitre tout ce savoir-faire et les axes d’optimisation «  clé en main », 45 min de notre temps si précieux est nécessaire pour valider si je peux t’accompagner ou pas.

Bien à toi.

Recevez par email les conseils directs, simples et pratiques et sans jargon............

....qui a permis à la seule spécialiste francophone qui fait le lien entre RH, juridique et psychologie de l'humain de n'aller que 6 fois aux Prud'hommes

sur la totalité des dossiers dont elle s'est chargée intégralement elle-même ces 30 dernières années pour des chefs d'entreprise comme vous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire d’un simple clic si vous jugiez qu’ils ne vous étaient pas utiles.