La peur de tous les dangers, saurez-vous faire face ?

 

Il n’est plus l’heure d’être politiquement correct.

Si vous vous attendez à  lire ce que vous voulez entendre, que je vous plaigne, ne perdez pas votre temps à lire ce qui va suivre.

Si vous pensez qu’une DRH va vous donner la recette miracle pour vous échapper de votre responsabilité à prendre des décisions, passez encore votre chemin.

 

Je confirme «  TOUT CE QUE VOUS SAVEZ DEJA » !

C’est violent et le pire arrive pour certains.

Ceux qui fuient, ceux qui attendent en s’accrochant à c’est la faute de…

Vont voir le train passer ou s’arrêter.

 

Vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas.

On vous bât les oreilles que de cela !

Nous le savons et nous en parlons depuis 10 ans.

Nous savions que cela allait péter.

 

C’est le comment et le quand qui restaient inconnus.

 

On y est.

Et c’est inédit.

1, 2 crises à gérer, on sait à peu près faire…

 

Aujourd’hui, toutes les variables sont activées !

 

Comment avoir une vision ?

 

Aucune ou peu de maîtrise de l’information, des comportements politiques, économiques, financiers, sociaux, culturels etc…Et c’est mondial.

 

C’est tellement vrai, et avec toutes les précautions de langue de bois, que dès la première intervention du chef de l’ETAT, il nous a prévenus.

Plus rien ne sera comme avant.

 

Bon OK. Cela fait 200 milliards d’années que l’homme existe.

On fait quoi de tout cela ?

 

Nous avons eu exactement 36 H pour nous adapter à la 1ère information, pour comprendre qu’il fallait se connecter à notre savoir-faire en gestion de crise.

Ne pas cafouiller.

Prendre la bonne décision : fermer ou non.

 

Ceux qui avaient déjà connu une crise, ont su faire…

Ont déployé leurs outils, ce qu’ils avaient appris en formation, à l’école…

D’autres ont fait appel à leur intuition, à leur intelligence de l’instant et à leur créativité.

D’autres ont fermé au nom du principe «  aucun risque ».

 

Il n’est pas non plus l’heure de juger.

Nous sommes ou serons tous responsables des décisions prises ou à prendre dans les prochaines semaines, mois.

 

Comment piloter dans l’incertitude totale ?

Comme tous les jours ?

Comme avant ?

 

C’est fini.

C’est terminé.

 

Le changement est déjà en cours, d’actualité..

Chef d’entreprise, managers, salariés, le processus est en cours.

 

Et c’est normal !

Nous sommes fabriqués pour répondre au danger.

Alors imaginez, lorsqu’il y a tous les dangers !

 

Certains chefs d’entreprise ont constitué leur «  war room »,

Les organisations professionnelles, les administrations, dans leur rôle « de service » ont collecté les bonnes pratiques de chacun pour en faire des règles communes et les diffuser.

Des groupes whasapp, des réunions de crise, avec les concurrents, se sont créés….

 

Et alors ?

 

On continue à regarder « qui fait pipi le plus loin » ?

On reste dans notre monde.

 

Avez-vous répondu à ces questions ?

  • Serez-vous capable de tenir la route ? elle peut être longue…
  • Etes-vous prêt à tout pour sauver votre entreprise ? jusqu’à quel niveau…
  • Etes-vous assez lucide ? Etes-vous en sécurité juridique avec les lois, ordonnances, décrets qui pleuvent?
  • Avez-vous une vision d’où vous aller ? Si non, où allez-vous ? dans le mur ?
  • Et vous personnellement, où en êtes-vous ? est-ce qu’il n’y a que l’entreprise qui compte ? Etes-vous prêt à tout perdre, personnellement, financièrement ?

Où en êtes-vous ?

 

Vous vous dites :

Elle est gentille avec son blabla RH.

 

Que faites-vous quand ça merde ?

Avec qui, mettez-vous en place votre plan de crise ?

Qui gère à vos côtés, y compris votre comité de direction, vos responsables ?

 

Vous allez devoir faire des économies, faire des choix dans vos investissements, dans vos fournisseurs, vos clients, vos salariés ?

Combien cela va-t-il vous coûter ?

Comment re-fonctionner «  après » ?

Qui va vous demander des comptes ?

Qui sera à vos côtés, pour résister, négocier, dire NON ?

 

Aujourd’hui, dans le contexte actuel ?

Pouvez-vous y voir clair tout seul ?

 

Si vous répondez oui : bonne chance !

 

Pour les autres, si vous pensez qu’il y a quelques choses à faire,

Que «  finalement » ce pourrait être une opportunité,

Je vous invite à prendre 30 à 60 minutes de votre temps pour poser «  tout sur la table » et cracher la valda !

Ensuite nous pourrons envisager toutes les actions à prendre au jour le jour et pour passer le cap.

Etes-vous prêt à sauver votre entreprise de la faillite, à sauver quelques emplois, à tout perdre ?

Allez-vous en mourir ? Allez-vous repartir ?

 

Attention,

Quand j’accepte d’accompagner un chef d’entreprise, une entreprise, je mets le paquet, mes tripes…

Je ne peux pas « humainement » prendre plus 2 ou 3 clients. Par contre, il faut être prêt à ne rien lâcher !

Pour recevoir ces conseils qui pourraient littéralement sauver votre entreprise,
Entrez votre meilleure adresse email ci-dessous :

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire d’un simple clic si vous jugiez qu’ils ne vous étaient pas utiles.