fbpx

Comment répondre à ce mot CRISE

 

Ne poursuis pas cette lecture si tu penses que j’ai la réponse.

 

Le problème est que la vie continue et que c’est à toi d’écrire ta rime dans la poésie de l’humanité ( Robin Williams dans le cercle des poètes disparus)

 

Écoutes, regardes, lis, penses, tout autour de toi, chacun trouve sa ou ses réponses.

Qu’est-ce qui fait qu’un individu, face à la même situation, va se battre et l’autre va se tétaniser ou fuir ?

 

En neurosciences, le mécanisme a été biologiquement démontré.

C’est intéressant ?

Il suffirait de le maîtriser, le contrôler,

pour aller toujours de l’avant…

pour le  » faire appliquer » à son entourage, à son équipe, à ( pour les malveillants)…

 

L’erreur que je constate  » partout » et que moi-même je commets :

C’est de penser : OUTILS

Trouver le meilleur outil, la meilleure méthode ,

chercher à maîtriser un processus pour le contrôler, le déjouer, le …etc..

 

Le constat ?

Un coté pile, un coté face,

Une face lumière, une face ombre,

Le bien , le mal,..

 

Que dit wikipédia ?

« En chinois mandarin, le mot crise se dit weiji.

Ce mot comprend deux caractères: le wei que nous retrouvons dans le mot weixian qui veut dire danger,

et le caractère ji que nous retrouvons dans le mot jihui qui veut dire opportunité, occasion. »

 

Encore une dualité.

Alors comment traiter cela au quotidien dans notre entreprise, dans nos relations ?

Que faire lorsque tous nos outils, nos méthodes ne marchent plus comme avant ?

 

En coaching, le coach accepte inconditionnellement l’environnement du coaché, ses pensées, ses croyances, ses peurs, en un mot : sa personne

80 % de la réussite du coaching sera dans l’art d’écouter,

de poser des questions.

 

Pour information, en neurosciences, il a été démontré que le cerveau ne peut arrêter une question.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

SI le cerveau  » partie consciente » ne peut répondre à une question, il continue ses recherches dans la « partie inconsciente ».

 

tu l’as déjà vécu !

Cela t’arrive lorsque tu retournes et retournes un problème dans tes pensées, et hop un matin, sous la douche, une nouvelle idée ?

une nouvelle piste de solution.

 

Ou veux-je t’emmener avec tout cela ?

 

A penser par toi-même.

Je vais te donner un « exercice » que tu peux faire par toi-même ( c’est mieux d’être accompagné) et qui va te permettre ( si tu joues le jeu) de trouver des pistes de solutions à un problème.

Quelque soit le problème !

 

Voici la série de questions, à faire en pleine concentration et ouverture,

prends spontanément toutes les paroles qui te viennent.

 

Imagines-toi au tel avec moi : Je commence :

 

1- Quel est le problème ?

si tu n’aimes pas le mot « problème », la question est : qu’est-ce que tu fais de bien et qu’est-ce que tu peux améliorer ?

écris ta réponse

 

2- En quoi est-ce un problème pour toi ?

notes la 1ere réponse

en quoi est-ce un problème pour toi ?

notes la 2ème réponse

en quoi est-ce un problème pour toi ?

notes la 3ème réponse

( il faut se poser la question au moins 3 fois)

 

3- quelles vont être les conséquences pour toi si tu ne résous pas ce problème à moyen ou à long terme ?

notes toutes tes réponses…

 

4 – quelle serait la situation idéale ?

Que voudrais-tu à la place ?

Qu’aimerais-tu ?

 

Cette technique ( un outil !) va te permettre de prendre conscience  de la partie de toi qui veut changer et l’autre qui résiste à cette volonté.

 

Pour aller plus loin, dans la résolution de problème, tu peux toujours me contacter ici.

Dans ces circonstances de vie de contradictions et de paradoxes, je te souhaite de trouver les solutions qui te conviennent.

Gardes à l’esprit que certains sont dans la  » réussite » et d’autres dans la peur.

 

Recevez par email les conseils directs, simples et pratiques et sans jargon............

....qui a permis à la seule spécialiste francophone qui fait le lien entre RH, juridique et psychologie de l'humain de n'aller que 6 fois aux Prud'hommes

sur la totalité des dossiers dont elle s'est chargée intégralement elle-même ces 30 dernières années pour des chefs d'entreprise comme vous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire d’un simple clic si vous jugiez qu’ils ne vous étaient pas utiles.