fbpx

Comment se servir des règles juridiques, des lois pour valoriser son entreprise

 

Dès que tu entends : « non , vous ne pouvez faire ça »,

Tu t’énerves et part dans une tirade, y a trop de lois en France, trop de contraintes, je pars  ailleurs…

Les chefs d’entreprise ne sont jamais aidés !

Par contre, quand il faut payer, les taxes et les impôts y en a !

Toi qui a travaillé avec moi, tu te reconnaîtras 🙂

 

Et pourtant tu as fait .

Et tu as fait même mieux et plus parce qu’il y avait ces fameuses règles, ces lois.

 

Oui c’est chiant, faut cocher des cases, demander des autorisations, accepter d’être contrôlé…

Oui ça prend plus de temps.

Oui cela coûte plus d’argent ( pas sûr au final ?)

 

Le problème vient de la manière dont tu accueilles ces règles, ces contraintes.

Ou de comment on te les présente !

 

Cela m’est arrivé plusieurs fois dans mon histoire de voir «  débarquer » l’inspecteur du travail.

Par définition, on ne l’attend pas…

 

Et il ne comprend pas pourquoi nous sommes tendus, de mauvaise humeur ….

Il s’invite sur un lieu privé, chez toi, bouleverse ton planning, parle à tous les salariés et délégués syndicaux..

Tu dois tout lui montrer, tout justifier…

Les questions fusent, y compris celles qui n’ont rien à voir avec le but de sa visite.

 

Plus tu essaies d’être directif, et plus il te jette à la face qu’il a l’autorité de contrôle…

Et si tu t’énerves, il en arrive à te menacer de stopper ton activité…. Rien que ça.

 

ET là tu imagines toutes les infractions, tellement il te pose des questions et ne comprend pas pourquoi tu t’y prends comme ça…

Que tu n’as pas affiché ça et que tu n’as pas identifié ci et que tu devrais faire comme ça… as-tu toutes les dossiers, les justifications, les conformités… ?

 

Et tes salariés sont-ils respectés ?

Cela veut dire, est-ce que tout le code du travail est appliqué chez toi ?

 

Toute cette visite inquisitoire dure quelques heures et il te promet que tu vas recevoir un compte rendu, puis qu’il reviendra.

Oh l’angoisse…

Tu penses « harcèlement légal », harcèlement administratif.

 

Le problème avec certains chefs d’entreprise ( pas toi), c’est qu’il pense contre-attaque !

Porte fermée, pas de seconde visite. L’inspecteur reste dehors, ils sont chez eux tout de même !

Ils appellent d’autres chefs d’entreprise, des copains, pour savoir comment ils peuvent s’en sortir, éliminer ce fameux inspecteur.

Ils recueillent toutes les mauvaises expériences, comme par hasard.

 

Convaincus qu’ils sont maître à bord, il n’est pas question de se soumettre à ces remarques, ces observations, cet(te) inspecteur( trice) n’y connait rien.

 

Le temps de quelques semaines et les courriers arrivent en AR.

De longs courriers, de nombreux articles du code du travail, des observations , des suggestions….

 

La pire chose à faire : est de « faire le mort », ne pas répondre.

 

L’inspecteur ne peut pas clore son dossier, tant que vous ne lui avez pas répondu, tant que vous n’avez pas prouvé ou justifié que vous respectez la loi !

Et s’il s’avère que tu ne la respecte pas,( personne ne connait toutes les lois applicables), et surtout pas toi, chef d’entreprise.

L’inspecteur, et tes salariés, ne te lâcheront pas.

 

Tu vois où je veux en venir…

 

La meilleure solution pour te « débarrasser » d’un inspecteur du travail et de tout contrôle en général, c’est de respecter la loi, les règles.

Par effet cumulé, tu verras que tes délégués te laisseront tranquille sur le sujet.

 

Donc la meilleure solution, c’est de répondre à l’inspecteur.

 

Ainsi tu reprends le pouvoir, si tu pensais l’avoir perdu.

Ainsi tu reprends la gestion des délais pour te mettre en conformité.

Eh oui, rien dans la loi, oblige un inspecteur à t’imposer un planning. Il essaiera de négocier…

Je te fais confiance, toi seul connait ton activité, toi seul est capable de mesurer le temps de réalisation, le coût d’investissement si nécessaire…

Tu te retrouves donc avec un inspecteur qui va suivre l’avancement de ton plan d’actions.

 

Plan d’actions dont tu as la maîtrise, sous-entendu que tu es un chef d’entreprise qui cherche à améliorer la performance de son entreprise, à améliorer son outil de production, son organisation, prendre soin de ses salariés.

Prends une minute de ton temps et regarde autrement: cet inspecteur qui venait avec l’intention de te coincer ( je suis d’accord avec toi), tu retournes le GAME dans ton intérêt.

 

Le dernier contrôle que j’ai accompagné a commencé il y a 3 ans.

L’entreprise a totalement changé. Toutes les remarques de l’époque sont devenues des forces…Nous sommes allés ( de nous-mêmes, naturellement) au-delà du respect des règles unetelles ou codes de cela…

Une vraie dynamique de réflexion, d’engagement des salariés s’est développée.

Ok contraint et forcés au début, parce que 3 relances de lettres de ‘inspecteur étaient restées sans réponse.

Et la nouvelle inspectrice devait faire ses preuves…

Elle nous titille de temps en temps, et a compris qu’elle devait nous laisser travailler.

 

Avec la crise sanitaire, on s’attend à avoir des nouvelles ou un courrier au minimum.

Cela dépendra si l’entreprise réussit à passer la crise économique sans trop de casse.

Cet « empêcheur de tourner en rond » fait son job, le tien est de l’intégrer dans ta stratégie, dans tes réflexions.

Cela ne prend pas beaucoup de temps au final.

Il te suffit d’être dans le bon couloir de départ pour gagner la course et pour cela je peux t’aider

Cela va te prendre 1 à 2 heures de ton temps, 2000€ HT et après l’entretien, tu recevras le plan d’actions détaillées à suivre.

Envoies moi toutes les choses sur lesquelles  l’inspecteur te titille et je te dirais comment le rassurer.

 

Recevez par email les conseils directs, simples et pratiques et sans jargon............

....qui a permis à la seule spécialiste francophone qui fait le lien entre RH, juridique et psychologie de l'humain de n'aller que 6 fois aux Prud'hommes

sur la totalité des dossiers dont elle s'est chargée intégralement elle-même ces 30 dernières années pour des chefs d'entreprise comme vous

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale personnalisée qui peut en découler. Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Vous pouvez bien sûr vous désinscrire d’un simple clic si vous jugiez qu’ils ne vous étaient pas utiles.